Finally, I'm back home !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Finally, I'm back home !

Message  Invité le Dim 14 Juil - 21:23

Mon sac à la main, un chewing-gum en bouche et un pansement sur la joue était suffisant pour que je reparte de Ruben en direction d'une nouvelle aventure et pas n'importe laquelle. Pour la première fois depuis mon départ avec ma famille, je retournais enfin à Belder pour aider à la reconquête de la ville. Et oui, malgré le fait que mon petit village était reculé, on arrivait quand même à avoir des infos grâce au chef qui était en contact avec l'agence COBO et quand j'ai apprit que la ville avait été assiégé et contrôlé en grande partie par les vargos et leurs commandants, une boule se nouait dans mon ventre parce que j'avais peur pour Elle, même si j'ignorais ce qu'elle était devenu entre-temps. Le voyage fut plus court que je ne le pensais, je n'avais mit qu'une semaine à atteindre Belder finalement au lieu des deux dont je me souvenais. Ah oui, j'oubliais un détail qui avait pourtant toute son importance quant à ce voyage. Si j'ai mit moins de temps que prévu, c'est surement parce que j'ai plus passé mon temps à sprinter qu'à marcher tranquillement !

Sans rigoler, mon voyage fut une suite de course pour éviter d'être bouffer ou tuer par toutes les créatures que j'ai pu rencontrer. Les esprits contrôlant les arbres à Elder, les sauriens en colère pour je ne sais quelle raison qui m'ont criblés de javelots qui sont passés à quatre-vingt-dix-sept reprises de me tuer, les machines dans la mine de Richie, mine où d'ailleurs j'avais rien à faire vu que c'était pas mon chemin et enfin, quand je suis revenu sur le bon chemin, les vargos de Parte, je vous assure que je les ai encore en horreur ceux-là. Enfin, l'avantage avec les vargos de Parte est qu'ils ont été une sorte de préparation pour les vargos de Belder, qui sont sans doute beaucoup plus coriace que leurs congénères. Enfin, je finissais enfin mon voyage et je posais mes pieds à Belder. C'était assez changé, je l'admettais bien volontiers, mais je pouvais me souvenir de tout ce qui était encore là avant mon départ. Mais bon, je n'étais pas là pour me remémorer des souvenirs, j'étais là pour aider les gens du coin à reprendre la ville. Je me dirigeais donc vers la boss du coin qui était une certaine Vanessa. En apparence, elle avait l'air jeune, mais elle semblait aussi très forte.

Ma mission était différente de ce que j'imaginais, moi qui croyais que j'allais devoir exploser un maximum de vargos pour affaiblir leurs rangs, je me retrouvais à servir d'éclaireur dans le quartier résidentiel pour évaluer le nombre d'ennemis, un potentiel chef et même des choses anormales, tout en évitant de me faire repérer. C'était pas vraiment mon genre de mission, mais bon, il faut bien réussir à se diversifier un peu sinon, on finit par devenir inutile la majeure partie du temps. Je mis mon sac dans une des tentes qui était à ma disposition, gardant seulement sur moi mes gants et un paquet de chewing-gum avant de démarrer ma route. Autant dire que l'endroit était le même, mais en dévasté, ce qui était attristant pour moi de revoir mes souvenirs dans ce piteux état. j'allais tout de même pouvoir en profiter pour revoir ma maison et l'utiliser comme mini-QG pour ma mission. Je finis par monter sur les toits pour plus de facilité à progresser, mais la discrétion était bel et bien de mise dans cet endroit qui grouillait de vargos. Je finis par arriver à mon ancienne habitation et à l'aide de la trappe sur le toît, je descendis dans la maison qui semblait être toujours vide. Je fouillais rapidement pour voir ce que je pouvais trouver et je trouvai une lettre de mon père qu'il semblait ne jamais avoir envoyer. Je la glissai discrètement dans ma poche avant de remonter par le toit et de continuer ma petite fouille, afin de rapporter des nouvelles satisfaisantes à celle qui était ma boss pour le moment.

Moi qui trouvait que j'étais très doué pour me cacher, j'avais le sentiment que ça allait être beaucoup plus difficile car contrairement à une partie de cache cache ordinaire, j'étais le seul à me cacher, avec une horde énorme de démons qui ignorait ma présence et si je me faisais repérer, j'avais tout à fait intérêt à courir plutôt vite. Je parcourais le plus discrètement possibles les rues pour compter leurs nombres. Autant le dire, les vargos étaient un sacré paquet et finalement, je ne regrettais pas que ma mission soit simplement une mission d'investigation. En plus des nombreuses troupes au sol tel que les simples soldats ou encore les boucliers, il y avait les cavaliers qui se trouvait à dos de coquatrices, des sortes d'assassins qui se faisaient plus discrets, j'avais intérêt à me méfier de ceux là, et des commandants. Seulement, je ne parle que des ennemis au sol là, car sur certains toits se trouvaient des archers et pour couronner cela, il y avait des wyverns, des petits dragons qui étaient du côté noire de la balance. Autant le dire, j'allais avoir du mal à repartir discrètement de cette endroit, mais comme je l'ai souvent dit, impossible n'est pas Orphen. En observant les positions des vargos, j'étais impressionné car ils avaient réussi à trouver une tactique quasiment sans failles. Les corps à corps au sol avec des lanciers en cavaliers et les commandants pour les ordres et au-dessus, des wyverns pouvant surveiller toute la zone de part le ciel avec des archers pour des éventuels attaques surprises. J'avais du mal à imaginer les réunions entre vargos pour parler stratégie, eux qui à une époque était tellement compact qu'une attaque suffisait à en balayer au moins sept et il restait simplement le petit archer derrière qui finissait déglinguer aussi. Mais bon, je n'étais pas là pour traîner, j'avais évalué leur nombre, il était temps pour moi de mettre les voiles. J'avais simplement à espérer qu'ils n'étaient pas devenu trop intelligent pour me repérer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finally, I'm back home !

Message  Invité le Dim 21 Juil - 16:40

Ps: le dé que je lance te servira à récolter les premiers badges (vu qu'il est impossible de lancer un dé à l'ouverture d'un post).

Si l'on pouvait se servir de la situation actuelle à Belder pour définir un mot, ce serait celui du chaos. Les seules personnes douées d'une vraie intelligence telles que les elfes noirs étaient maintenant parties, alors qu'à côté, les Vargos les plus sages ainsi que leurs chefs avaient été réduit à néant par Elsword et ses amis. Les démons restants n'avaient d'autre choix que de se débrouiller par eux-même, et ce même s'ils n'étaient pas des plus malins, ils avaient pris la voie du nombre. Ils s'étaient mis à organiser des carnages dans les derniers recoins de Belder qui avaient été épargné, ne laissant aucun répit aux gardes et mercenaires qui tentaient de les repousser.

Petit à petit, l'organisation au sein des troupes avaient repris un semblant de cohérence, avant de petit à petit reprendre une vraie forme militaire qu'on ne pouvait plus ignorer. Serait-ce un chef qui quelque part aurait repris le contrôle de la horde? Ou alors une entité en dehors qui les aurait guidé?

Aujourd'hui, un jeune homme avait accepté la requête de mener à bien une petite investigation des lieux. La Dame de fer n'était pas folle et malgré les récentes victoires, elle ne souhaitait pas le moins du monde tenter une invasion suicide pour accélérer la reprise de la ville. De plus, plus l'avancée dans la ville se fera, plus difficile il sera de protéger tous les avant-postes et donc d'éviter de se retrouver piégé et encerclé.

Leur zone d'influence ayant été réduite de deux quartiers, les Vargos restants s'étaient largement regroupés en plus grand nombre dans les zones restantes, leur permettant à chaque fois une surveillance de plus en plus ardue à infiltrer et à percer. Ces derniers se regroupaient, alors qu'il devenait de plus en plus difficile d'avancer dans les rues, voire même par les airs où les monstres ailés rodaient.

Seulement, on pouvait commencer à entendre l'agitation des démons des lieux. On remarquait alors plusieurs troupes de bestioles se diriger vers le campement établis au quartier commerçant. Se passerait-il quelque chose? On pouvait entendre quelques guerriers crier au combat, peut-être des mercenaires ou soldats en train de bosser?

De l'autre côté se libérait ainsi un chemin plus clair, plus dégagé. Il restait néanmoins quelques Vargos à l’affût, signe d'un minimum d'organisation de leur part. Ce qui laissait le choix à Orphen de rester le plus discret possible, évitant ainsi de nuire à sa mission pour prolonger sa mission tout en prenant un détour vers la sortie, ou alors de prendre le chemin le plus court qui malheureusement était occupé par la majorité des troupes du coin, en espérant pouvoir profiter du brouillard de guerre - au sens figuré - qui y régnait.

Spoiler:
Si tu décide de passer par la bataille engagée par les pnj random, tu peux les faire agir par toi-même. Mais peu importe le chemin pris, la mission se validera au final.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finally, I'm back home !

Message  Invité le Lun 29 Juil - 19:16

Autant entrer avait été facile, repartir allait être plus difficile. Vous vous demandez surement pourquoi ne pas repasser par le même chemin ? Tout simplement parce que les vargos ont beau ne pas être les plus intelligents, ils ne sont pas débiles au point de "retomber dans le panneau" une seconde fois et puis, j'avais eu de la chance de n'être tomber sur aucun ennemi et je ne voulais pas retenter le diable. Il me fallait une distraction, une bonne grosse distraction me permettant de passer ou bien alors, j'allais devoir foncer dans le tas, non pas que l'idée de base me dérange, mais vu le nombre, je préférais éviter. Enfin, j'attendais tranquillement, avançant doucement quand une petite seconde d’inattention de la part des vargos se pointait afin que je puisse doucement avancer, ce qui était rare, hélas, mais qui me permettait tout de même de récupérer des sortes de badges qui traînaient sur le sol... Mais non d'El, j'en avais ras-le-bol d'avancer si lentement ! C'est vrai quoi, avancer de 10 mètres en 5 minutes, fallait bien avouer que j'avais pas de bol sur le coup et que c'était aussi fort chiant, ouais je suis vulgaire et alors, problème ? Vous auriez dis quoi à ma place franchement ? Vous tentez de vous sortir d'un endroit bourrez d'ennemis qui pourraient vous étriper s'ils vous voyaient en arrivant à avancer que très lentement, vous seriez encore poli vous ?!

Enfin, je me plaignais, mais ma patience finit par payer car j'entendais des hurlements venant de ce qui semblait être le camp principal des vargos du coin accompagnés par des bruits d'armes s'entre-choquant et l'odeur du sang qui commençait à envahir le lieu, saupoudrer le tout de boules de feu de wyvern et agiter le tout pendant quelques dizaines de minutes pour avoir un magnifique massacre. J'avais là ma parfaite distraction et il me suffisait de prendre le chemin plus tranquille qui s'offrait à moi pour rentrer valider ma mission à Vanessa. Mais il est vrai que cette attaque m'intriguait et évidemment, mon instinct de gentil m'obligeait à y aller pour aider ceux qui combattaient les vargos, EVIDEMMENT !!! Foutu instinct... Faudrait que je pense un peu plus à sauver ma peau de temps en temps car je vais finir par la laisser un jour sur une épée maudite ou les griffes d'un être géant et millénaire. Sortant de l'ombre où j'étais caché, je sautais dans la mêlée pour combattre et mettre au sol le plus de vargos possibles. Les ennemis des démons semblaient être des soldats qui en avaient assez d'attendre vu leur rage au combat. Soit j'avais été trop long, soit leur patience avait finit par être à bout.

Le combat commençait à durer et les soldats avaient de plus en plus de mal à tenir le rythme et malgré mes coups, les vargos étaient toujours plus nombreux que nous. Un coup de bouclier me propulsa quelques mètres en arrière et alors qu'une flèche allait me toucher, une voix à l'intérieur de moi me dit d'éviter. Pour une raison inconnue, mon corps réagit d'un seul coup et la flèche se planta dans le bouclier du vargo devant moi. Malgré ma fatigue, mon corps continuait de bouger de lui même et les ennemis étaient plus facile à battre, mais le souci du nombre restait encore bien grand et nous allions devoir fuir si nous ne voulions pas que de la nourriture soit servit dans nos cranes. Et puis, j'avais encore des choses à vivre moi. J'esquivais un énième coup de lance avant de me mettre dessus et quand le manieur la redressa, je fus projeter dans les airs. C'est alors que je pouvais les voir... Les vargos à l'arrière s'occupait de leurs alliés blessés comme nous nous occupions des blessés de notre côté. Finalement, ils n'étaient pas si différents...

Quand j'atteignis le sol, je forçais les soldats à reculer et bien entendu, ils refusèrent de m'écouter ce qui m'obligea à utiliser des moyens plus... musclés. Je les attrapai un à un par l'arrière du col pour les lancer un peu en arrière afin que les deux groupes soient parfaitement dissociés avant de nous permettre une fuite. Malgré cela, ils continuèrent de retourner au combat, ce qui me força à aller encore plus loin vu que je n'avais aucune autorité sur ce groupe d'idiots. Je les envoyais tous à nouveau en arrière et j'imposais mon glyphe de lumière en même temps, ce qui les empêchait de bouger pour retourner au combat. Il n'en restait qu'un qui était au milieu des vargos et il m'obligea à le rejoindre pour le sortir de ce foutoir incommensurable. Nous repoussions du mieux que nous le pouvions les vargos afin de partir, mais je du le jeter par dessus le groupe pour rester seul, quitte à y laisser la vie... Non ! Il était trop tôt pour que je meurs là-bas, nom d'El ! Je fis un bond sur un vargos avant de sauter plus haut et de balancer une bombe lumineuse qui eu pour effet d'aveugler les ennemis. Je retournais rapidement près des soldats, retirais le glyphe et les obligeais à me suivre, allant jusqu'au menace de mort, c'est pour dire. Nous étions finalement retournés au camp où je pus faire mon rapport à Vanessa et la voir corriger les petits rebelles, chose qui était assez drôle à voir au final. . Étrangement, je quittais Belder avec des pensées bien différentes de celles dont j'étais venu. Cette voix qui m'avait parlé, je me devais de découvrir qui elle était et surtout, j'avais un objectif bien plus grand maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finally, I'm back home !

Message  Tonton le Lun 29 Juil - 19:16

Le membre 'Orphen Eldinor' a effectué l'action suivante : Destin

'Collecte' : 1, 5
avatar
Tonton

Messages : 67
Date d'inscription : 28/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finally, I'm back home !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum