Ashura le démon [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ashura le démon [Validé]

Message  Invité le Sam 13 Juil - 17:14



Ashura




Classe de départ: Berserker - Guerrier qui peut entrer dans une fureur sacrée le rendant difficile à arrêter.

Âge du personnage: ????

Race: Démon

Statut: Ne connait pas l'amour

Liens: Il n'a qu'un seul ami, un forgeron au nom d'Oz. Un démon très mystérieux qui parle très peu et dont la localisation reste secrète.

Camp: Fléaux

Équipement de base:
Titan Sword : Une immense épée qui mesure plus de 2m. Sa largeur est aussi démesurée, faisant penser à une lame forgée spécialement pour un géant. Sa robustesse en fait un très bon rempart face aux assauts ou même la magie.

Lames cachées : Il est possible de retrouver quelques outils dissimulés sur lui.

Affinités élémentaire: Terre - Ténèbres

Types de magies:
Renforcement universel : Vise à renforcer une chose déjà existante peu importe sa nature. Cette magie touche aussi bien le matériel que l'immatériel. Améliorer la résistance d'une objet ou aiguiser un sens sont l'une des possibilités.

Matérialisation : En théorie, une magie qui donne vie à nos idées. Créer une arme à partir de rien devient facile avec de la pratique. Mais avec plus d'acharnement et de volonté, cette notion peut toucher des idées qui vont au-delà du simple objet.

Style de combat: Ashura se bat souvent au corps à corps à l'aide de ses bras et de ses jambes. A la manière d'une bête sauvage, il ne reste jamais en place et n'hésitera pas à vous trancher la gorge à la moindre occasion. D'ailleurs son style de combat n'est emprunt d'aucun art martial, juste d'un apprentissage naturel pour survivre face à tout les dangers.
Néanmoins, il garde avec lui une énorme épée qu'on lui a forgé. Selon la situation cette arme est emmenée au premier plan et Ashura n'y va pas de main morte, saccageant tout sur son passage comme si cette lame servait de balais pour nettoyer toutes les impuretés à ses yeux.










Physique

Partit d'une simple toile déchirée pendant toute son enfance, Ashura est maintenant habillé de beaux vêtements. Gagnant de l'argent par lui même et développant ses propres gouts au fil du temps, il s'est attaché à un style bien particulier de mode. On en trouve seulement dans une région précise. Vêtu principalement de noir et rouge, quelques ornements de couleurs dorés viennent émerveiller ce mélange. Le kimono qu'il porte lui donne des airs de légèreté comme s'il pouvait s'envoler à tout moment. D'ailleurs il retire tout le temps les manches de ce kimono pour les laisser pendre dans le vide. Celui-ci est donc seulement retenu grâce à une ceinture rouge. A la place de ces manches, il préfère porter des gantelets très onéreux et très souples. Pour agrémenter le haut de son corps, il s'est fait sur mesure des petites épaulettes en cuir et en fer, lui donnant une espèce de gilet protecteur. Son ventre est à découvert laissant apparaitre sa musculature. Et autour de son cou il porte un collier imposant, orné de trois "nagatama" rouges et d'une parure très typique de cette région particulière. Sa petite touche personnelle est placée au niveau de sa tête et proche de ses épaules. Des bâtonnets rouges rappelant des bougies mais qui sont en vérité faits à partir de bois. En y regardant de plus près ils ressemblent fortement à des lames qui ne sont pas encore sortit de leur fourreau.
Pour se déplacer il utilise des sandales mais lorsqu'il doit se battre, il préfère se mettre à pied nu et les laisse donc sur le côté le temps d'en finir.

Même pour un démon ayant connu la crasse et la boue, Ashura peut se vanter d'avoir une belle chevelure noir. Assez long pour un homme, les cheveux sont lisses et robustes mais sont rarement bien coiffés. Mais cela va de paire avec ses yeux démoniaques. Noirs comme les ténèbres et percés par une pupille rouge comme le sang. Bien évidemment cela ne trompe pas les regards des humains qui identifient immédiatement sa nature démoniaque. Heureusement qu'il ne circule pas au milieu d'une foule.
De plus, sa couleur blanchâtre de peau fait encore plus ressortir ce côté ténébreux. Ce contraste  noir, rouge et blanc résume l'histoire de sa vie. Rouge comme le sang, noir comme la partie bestiale de son esprit et blanc comme l'espoir qui est né au fond de lui. Mais justement, c'est en s'accrochant à cet infime espoir que le désespoir le contamine davantage. Et c'est pour ça qu'il veut déverser ce désespoir au plus de monde possible. Ayant apprit à partager, il est normal que les gens doivent recevoir ce cadeau empoisonné...
Il ne faut pas oublier ses crocs qui sont aussi aiguisés qu'une lame. Autrefois utilisé pour chasser, aujourd'hui ce ne sont que des armes secondaires au cas où il n'aurait plus le choix pour se défendre.


Mental/Goûts

L'évolution d'Ashura a suivit le même cheminement que l'homme à travers son histoire. Commençant par la bête sauvage, la brute et la recherche de soi à travers un environnement dangereux. Il a connu l'enfer, le sang était son quotidien, que ce soit le sien ou celui de ses victimes. Il devait tout faire pour rester en vie mais surtout trouver de la nourriture par soi même. Même si son corps grandissait plus vite que la normale, son esprit évoluait à un rythme presque normal. L'apprentissage du langage s'est fait très tard et encore aujourd'hui il a un peu de mal à s'exprimer. Dans sa tête il restera toujours un enfant, il n'a pas connu cette phase là même si sa nature démoniaque ne lui confère pas le droit de penser comme un humain ordinaire. vivant désormais dans un monde où les humains sont en majorité, il n'a plus d'autre choix que de suivre ce même mouvement. Découvrir le monde se fait de la même manière qu'un enfant venant de ce monde. Alors il ne faut pas être surprit de le voir jouer comme un enfant, même s'il tient entre les mains est un couteau.

Après avoir subit des traumatismes émotionnels, l'enfant a un petit peu murit au fil du temps. Même s'il est toujours présent dans ce corps d'adulte, on voit qu'il a des responsabilités sur les épaules. La rigueur, le sérieux dans ses taches en est un bon exemple. Il a été élevé à la va vite par une machine et par une humaine. Ce mélange fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. C'est à dire ni un démon, ni un humain, juste un condensé de leçons qui peuvent sortir n'importe quand et n'importe où. Le reste de son apprentissage, il l'a fait lui même, à travers le sang et les larmes. Il détient toujours des séquelles de sa vie et fera en sorte de noyer ce chagrin dans la mort et la peur de ses victimes. Peut être est il devenu un psychopathe comme en voit souvent dans les bars ou les petites ruelles sombres. Un meurtrier? Pas tout à fait, il ne s'amuse pas à tuer au hasard grâce aux bonnes leçons qu'on lui a inculqué. Et pourtant, il aime tuer, ce gêne coule dans ses veines, il veut du sang, des cadavres, plus de haine. Il pourrait se nourrir de ce sentiment négatif mais ne le fait pas volontairement, jusqu'au bout. Il y a ce frein invisible autour de lui. C'est d'ailleurs pour ça qu'il tient beaucoup de ce guerrier qu'on appelle "Berserker". Lorsque la goutte d'eau déborde du vase, il devient un vrai démon, ne voyant que du rouge autour de lui, le carnage fera partit de son seul vocabulaire, son esprit se délectera de l'adrénaline et de la situation de mort omniprésente.

Il a connu la jalousie, le chagrin, la haine, la joie, presque tout ce qu'un homme pourrait traverser. Comme on lui a signalé, il possède un cœur. Mais ce cœur n'est pas assez développé pour comprendre ce qu'est l'amour avec un grand A. Il aura du mal à comprendre ce concept et ne cherchera pas forcément à comprendre cette notion. La tromperie? C'est surement un moyen facile de l'atteindre. A cause de ce cœur présent au fond de lui ainsi que sa naïveté enfantine, il peut se faire avoir par une personne très intelligente. Le retour ne sera pas obligatoirement sévère. Après avoir subit une déception assez forte dans sa vie, il a a apprit à ne pas regarder vers le passé. Avancer vers un futur où il restera en vie est le plus adéquate pour lui. C'est d'ailleurs pour ça qu'il peut se mettre au service de quelqu'un sans aucun soucis. Il n'a pas de rêve, pas d'espoir, ni de véritable objectif. Tant que la mort se couche sous ses pieds, il répondra toujours présent.

Les provocations peuvent vite le faire partir au quart de tour, il n'aime pas être insulté, humilié et y fera face le plus souvent à l'aide de ses poings. Par contre il ne dira jamais non à une récompense. Il a un peu été éduqué de cette façon, comme un animal de compagnie. Le petit sucre d'orge pour lui rendre le sourire. Bien entendu il fera attention aux cadeaux reçu pour ne pas se retrouver par terre inutilement. Assez analyste dans son ensemble, il sait mettre son environnement de son côté, il n'a pas eu le choix durant toute son enfance pour ne pas mourir. Et même si le monde est différent de ses origines, il s'est s'adapter très rapidement. Par contre, il a toujours cette peur face aux flammes. Même si les années ont un peu diminuer cette phobie, il se sentira mal à l'aise prêt d'un feu de camp. Cela peut jouer à sa défaveur face à des techniques de cet élément là mais il devra s'y faire...



Histoire

La naissance d'un démon est toujours sujet à une problématique. Le nouveau né aura-t-il assez de chance pour survivre les premiers jours?

Ashura était doté d'une capacité de survie très avancée. Dans un premier temps, son corps vieillissait plus vite qu'un humain. Il passa du stade nourrisson à l'adolescence en seulement un mois. Le monde qui lui donna naissance, n'était pas très accueillant. Un ciel toujours gris, parsemé d'éclairs terrifiants. Le sol était lugubre, terne et souvent entouré d'une brume inquiétante. A la place des rochers présents sur Elrios, il y avait des montagnes d'ossements. Malgré cet environnement hostile, Ashura évoluait à son rythme, un rythme effréné à cause du danger omniprésent mais il était toujours en vie. Semblable à un animal sauvage, il se nourrissait dès qu'une proie se dévoilait devant lui. La nourriture était rare ou bien trop difficile à obtenir. Sa région connaissait la famine et chaque être vivant était un ennemi potentiel, c'était tuer ou se faire bouffer.

En plus, le démon était constamment harcelé par une vision d'horreur. Celle de son corps encore tout fraichement né à l'intérieur d'un rideau de flammes. Peut être que celle qui lui donna vie avait tenté de le bruler vif ou simplement de le cuire avant de le manger. A cause de cette vision, le feu le terrifiait et il fuyait rapidement à la vue d'une flamme un peu trop intense.
Pendant les longues nuits de froid intense, Ashura profitait de la faiblesse des autres pour attaquer au moment propice. Se faufilant dans les lieux, les grottes, les terriers ou les grandes demeures, il se nourrissait de chair fraiche à l'aide de ses dents aiguisées. Une morsure au niveau du cou permettait de mettre un terme à une vie très rapidement. Sa petite taille lui permettait d'être rapide et agile. Il n'avait qu'une dizaine d'années s'il fallait le comparer à un humain. Mais en vérité il n'avait même pas deux mois d’existence.

Et bien plus tard, il fut embarqué dans une histoire qui le dépassait. Un démon le captura facilement et l'emprisonna avec d'autres démons inférieurs. Bloqué dans une cage, le petit s'agitait de plus en plus en se cognant aux barreaux, en sautant dans tous les sens. Mais rien n'y faisait... Et sans son accord, il traversa un portail magique qui allait l'emmener tout droit sur Elrios. La première chose qu'il vit après avoir fait tout ce chemin, c'était cet énorme dragon. Ashura ne savait pas si ce mastodonte était un ennemi ou pas. De toute façon, tout être vivant était une cible pour lui. Par contre, la suite du voyage ne se passa pas aussi bien. Sa cage à peine ouverte qu'une nuée de soldats déferla vers lui. Suivant son instinct de survie, il courut dans la direction opposée pour s'échapper de là. Il savait qu'il allait mourir en restant ici. Cependant, un soldat qui se trouvait sur sa route le stoppa net d'un coup de lance dans le ventre. Ce n'était pas un coup mortel car cela avait été fait par le côté non pointu de l'arme.

A son réveil, le petit démon se retrouva à l'intérieur d'une grotte. La faim au ventre et une bonne odeur dans les narines, il se redressa aussitôt et aperçu la silhouette de quelqu'un pas très loin. En y regardant de plus près, c'était une machine, un nasod qui ressemblait fortement à un humain. Ce dernier était en train de préparer à manger dans une marmite. Ashura se jeta sur lui par peur et à cause de la faim aussi, il devait à tout prix voler ce repas. Et comme depuis son arrivé ici, il fut maitrisé en une fraction de secondes. Des grognements sortaient de la bouche du démon et pour calmer la bête, le nasod commença à déblatérer plusieurs phrases sans queue ni tête. En vérité cela ressemblait fortement à des prières ou des sutras pour prêcher des bonnes paroles. Cela eu un petit effet lorsqu'il appuya son récit d'un mouvement de main signalant une interdiction d'avancer. Le petit démon s'était stoppé par méfiance mais se calma petit à petit lorsqu'il vit un bol de soupe posé devant ses yeux. La machine venait de lui tendre de la nourriture. Et le temps d'une petite hésitation que le bol venait déjà de disparaitre avec Ashura, caché derrière un rocher pour manger en toute tranquillité.

Vivant désormais dans un monde inconnu, le démon continua d'évoluer à son rythme effréné. En un rien de temps, son corps ressembla à celui d'un adulte. A moitié élevé par ce nasod mystérieux et l'autre moitié par la nature elle même, Ashura n'avait pas vraiment de camp auquel il appartenait. Dans cette guerre qui opposait humains aux démons, lui se retrouvait contre les deux. L'effet positif de cette rencontre avec ce nasod, fut l'apprentissage d'un nouveau sentiment. Partager quelque chose, donner et recevoir. Jamais quelqu'un lui avait offert quelque chose. Malgré cette méfiance omniprésente, Ashura avait un ennemi de moins parmi ces milliers de gens.

Même si le démon évoluait très vite au niveau de son corps, il n'en était pas de même pour son mental. Il n'avait aucune sociabilité et à part le nasod, parler lui était difficile. D'ailleurs il ne connaissait pas encore tout le vocabulaire existant et avait donc des lacunes. Et un jour le robot disparu sans laisser de trace. Ashura avait prit l'habitude de retourner à la grotte et attendu pendant des jours. Puis finalement il quitta aussi ce foyer pour continuer simplement sa route. Il reprit la chasse mais évitait de tuer des gens. Son esprit meurtrier s'était légèrement estompé. Un peu à la manière d'un ninja, le démon se déplaçait comme une ombre pour ne pas se faire repérer.

Un jour, il tomba nez à nez à un groupe de civils au milieu d'une route montagneuse. Besma ne se trouvait pas très loin. Un autre groupe d'individus arrivèrent, chacun sur un cheval tels des cavaliers fondant sur leurs adversaires. C'était un assaut pour voler la cargaison des civils. Une bande de brigands en plein action et sanguinaire comme pas possible. La vu du sang ne laissa pas insensible le démon qui était témoin de ce carnage. En plus il fut prit pour cible par l'un de ces brigands qui était tombé sur lui par hasard, ce dernier ne voulait laisser aucun survivant surement. Ashura était tellement captivé par ce spectacle qu'il en oublia de cacher un peu mieux sa présence. Et afin de respecter les préceptes enseignés, il évita de rentrer en conflit. Fuyant lâchement la scène de crime, il fut quand même rattrapé par l'un de ses poursuivants. Acculé au bord d'une falaise, il n'avait plus aucun moyen d'échappatoire. Le cavalier tenta de le frapper à plusieurs reprises à l'aide de sa lance. Par réflexe et par sa capacité de survie extrême, il arriva à éviter tous les assauts grâce à son agilité. D'ailleurs ce fut la première fois qu'il trouva un semblant de bonheur dans un combat, comme si c'était un duel et que la victoire allait lui promettre de grandes choses. Un sourire s'était dessiné sur son visage. Saisissant sa chance pour attraper le bout de la lance, il la tira ensuite brusquement vers lui pour faire tomber le cavalier. Malheureusement pour lui, la manœuvre fut trop violente et tous les deux tombèrent dans le ravin.

Le corps d'Ashura dériva au bord d'une rivière, son sang se mélangea à l'eau glacée, créant un joli contraste rougeâtre. Et en suivant ce petit flot écarlate, une charmante personne remonta jusqu'à la source pour trouver le corps inanimé du démon. Il se réveilla en sursaut à cause de son cauchemar récurrent, des flammes immenses inondant le périmètre. Ce n'était qu'un rêve mais la douleur était bien réel. La jeune femme qui l'avait sortit des eaux, était en train de suturer ses plaies à l'aide d'une barre en métal préchauffée. Elle n'avait que ça sous la main à cause de la pauvreté du village où elle vivait. Ashura laissa pousser un cri de douleur bestial mais resta assez calme après avoir sentit une main chaleureuse sur sa tête. Une nouvelle fois on lui offrit de la nourriture et de l'eau. Un peu à la manière d'un animal de compagnie, Ashura se laissa attendrir par ce geste et par l'habitude de se faire nourrir ainsi.

Au fil des mois qui passèrent, le démon en apprit davantage sur la manière de parler et enrichit son vocabulaire. C'était bien la première fois qu'il vivait sans stress au milieu d'un village isolé. On aurait presque dit un humain mais il savait qu'il était différent. Son regard était toujours sauvage et inspirait la crainte. Il s'était attaché à cette femme au nom d'Alicia. A tel point que le sentiment de jalousie se développa chez lui. Elle était tombé amoureuse d'un homme vivant dans ce village et laissait un peu de côté le démon. Perdant peu à peu son calme face aux absences répétées d'Alicia, il péta un câble lorsqu'il ne la vit plus du tout pendant deux jours. Empoignant une hache qui trainait près d'un arbre, il se laissa à l'assaut. Entrant violemment dans une petite cabane, il surprit les tourtereaux en train de discuter paisiblement. La pluie commença à tomber, une pluie comme on en voyait dans le monde des démons. Bien vite les nuages gris recouvrèrent le ciel et des éclairs étincelaient les hautes sphère. Ashura frappa plusieurs fois le sol à l'aide de sa hache et lorsque l'homme essaya de le calmer d'un peu trop près, ce dernier reçu un mauvais coup au bras. Le sang fut versé et immédiatement Alicia se positionna entre les deux, jetant un regard noir envers le fautif. Lorsqu'elle lui jeta à la gueule le mot "Démon" suivit de la phrase "Je ne veux plus te voir". Ashura se sentit comme cassé au fond de lui. Serrant fortement le manche de sa hache, sa prochaine action sera surement décisive, un coup d'une extrême violence pour exorciser ce mal en lui. Et pourtant, il partit simplement en courant, fuyant ce village et en pleurant comme un petit enfant.

Depuis ce jour, il ne quitta plus cette hache, symbole d'une rupture insoutenable. Ce n'était pas à cause d'un amour que pourrait avoir un homme et une femme mais plutôt qu'un enfant aurait envers une mère. On venait de l'abandonner comme on l'avait fait le jour de sa naissance. Le démon qui était en lui reprenait ses marques. Son esprit balançait entre ce côté démoniaque et cette vie passive d'être humain. On lui avait interdit de tuer sans raison mais l'envie de le faire était remonté à la surface. Après avoir poussé un cri qui résonna dans toute la vallée, son esprit venait de faire son choix. Dévalant à toute vitesse une pente rocheuse, le village était à portée de vu. Une fois en bas, il s'arrêta devant la venue d'une connaissance. Le nasod qui l'avait éveillé à la civilisation apparu tel le Mésie pour le sauver une nouvelle fois.

Une discussion philosophique débuta sur l'existence d'un cœur qui chacun possède. Ce cœur permettait aux personnes de se lier et d'avancer dans la vie. Alors qu'Ashura venait d'abandonner cette voie, il se rendit compte que ce cœur existait bel et bien en lui. Son corps s'était mit à attaquer le robot quand même. Ses actions étaient ralentit par la discussion qui s'était installée. Et au final, son animosité s'évapora. Laissant couler quelques larmes supplémentaires, la raison reprenait petit à petit le dessus. Pour accentuer ses mots, le nasod lui tendit son bras en lui demandant de l'arracher s'il n'avait aucun cœur. Le démon hésita puis finit par flancher, la bête sauvage n'était plus là. Son cœur guida son esprit et Ashura s'éloigna du village.

Quelques années plus tard, Ashura était devenu une autre personne. Plus sûr de lui et plus mature, ses vêtements ne ressemblaient plus à celui d'un sauvage aussi. Ayant vécu dans le milieu du mercenariat, il s'était juré de rembourser ses dettes, envers le nasod et Alicia aussi. Il ne savait pas encore comment, surtout qu'il n'avait aucun moyen de retrouver cette machine mystérieuse. Il pu s'éveiller à la magie aussi et prendre gout à l'assassinat. Il ne pouvait pas éviter ce sujet avec autant de monde qui la pratiquait tout autour de lui. A première vu, on pourrait simplement croire à un guerrier se concentrant uniquement à ses techniques de combat à main nue mais en vérité, la magie est utilisée de manière invisible chez lui.

L'une de ces premières missions d'assassinat se passa au milieu d'une fête locale. Beaucoup de monde ressemblé au même endroit et de nombreux stands aux divers plaisirs. Ashura devait tuer un homme qui vendait des armes maudites. Afin d'arriver jusqu'à lui, il fut obligé d’éliminer des gardes autour. Empoignant deux sabre-ko, il se débarrassa du premier obstacle en se faufilant derrière le garde. La suite se déroula de manière plus conventionnelle, une bonne bataille au milieu d'un temple isolé. La fête battait son plein juste à côté mais ce lieu un peu en recul lui permettait de faire du bruit sans se soucier de la foule. Un combat très agité et parfois à la limite de la mort. Quelques un de ces adversaires étaient équipés de ces fameuses armes maudites. Ces hommes là n'agissaient plus comme des humains, un peu comme des pantins. Mais la puissance de ces armes n'étaient pas à sous estimer. Il y en avait une qui faisait fondre l'acier. D'ailleurs, les armes d'Ashura furent vite mise en pièce. Ce dernier continua le reste de la bataille à main nue. Cependant, ce n'était pas un handicape pour lui qui était peut être même plus à l'aise ainsi.
En revenant vers son recruteur, il lui déposa un cadeau très sympathique, la tête de sa cible. Avec un léger sourire en coin, le démon se rappela ces délicieux souvenirs lorsqu'il découpa la chair de ses victimes et le sang qui volait à flot.

Au bout d'un certain temps, le démon retourna dans ce petit village pour avoir des nouvelles d'Alicia. Malgré s'être fait jeté très brutalement, il savait que c'était de sa faute alors il ne pouvait pas lui en vouloir. Malheureusement, ce village n'existait plus. Une catastrophe naturelle? Ou les brigands l'ayant rasé de la carte? Alicia n'était plus là. Peut être était elle encore en vie quelque part. En tout cas, il tomba nez à nez avec un groupe d'individu. Le visage d'un de ces hommes était familier. Celui là même qui avait tenté de le tuer autrefois, un peu plus ridé par les années mais on ne pouvait pas oublier ces traits. Pas de moment d'hésitation, Ashura était munit d'une épée mais ne dégaina pas. Un sabre de ce qu'il y avait de plus normale à cette époque. Le combat se termina vite de part la violence des coups engendrés par l'ogre des montagnes. Un surnom qu'on lui attribua très rapidement à force d'éliminer des brigands à chaque fois qu'il passait par ici.

Des recherches furent entreprit et le démon apprit qu'il n'eut que très peu de survivant dans le coin. Les quelques restants s'étaient réfugié à Besma non loin de là. Alicia ne faisait pas partie de cette liste. Et ayant perdu l'un de ses liens qui le rattachait à la bonne conduite, son esprit se pencha un peu plus du côté obscur.
Un an plus tard, un homme masqué lui transmit un message de la part de ce mystérieux nasod. C'était en fait un point de rendez vous, une carte et quelques indications. Ashura ne pouvait pas fermer les yeux et se rendit à cette destination. Il y avait une grotte avec une étrange lueur à l'intérieur. En s'engouffrant lentement à travers ces murs, on pouvait y voir des carcasses de nasod en tout genre. Puis une porte immense se dévoila devant lui. Avant de pouvoir poser la main dessus, celle-ci s'ouvrit comme par enchantement. Une présence maléfique se dévoila au milieu de la pièce qui apparue derrière cette porte. Ashura n'allait pas se douter qu'une longue amitié allait se créer avec cette personne, ou plutôt avec ce forgeron faisant partie de la même race que lui.

Il apprit très rapidement que c'était à travers ce nasod mystérieux que ce forgeron transmettait son enseignement. D'ailleurs on pouvait voir la carcasse de la machine non loin d'un marteau. Ce démon portait un masque rouge et était affublé du nom d'Oz. Celui-ci partagea ses rêves et ses objectifs avec Ashura. N'en ayant pas vraiment à lui, le mercenaire s'était entendu avec lui pour l'aider dans ses désirs.

L'évolution d'un démon est très souvent chaotique et baigné dans le sang. Mais qui peut prévoir jusqu'où ses ambitions peuvent l'emmener?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ashura le démon [Validé]

Message  Tonton le Dim 14 Juil - 15:56

Et ben et ben, quelle belle fiche que voici : o.

Rien à redire, y a quelques petites fautes de frappes/d'attention qui se sont glissées ci et là mais j'aurai pu les compter sur les dix doigts de ma main.

J'apprécie beaucoup ta manière de décrire, que ça soit le mental ou l'apparence, sous une forme un peu contée, sous une petite histoire. C't'un style que j'adopte aussi parfois x).

Pour l'histoire, elle est incroyablement bien détaillée et n'en est pas pour autant emmerdante. Elle est agréable à lire et bien menée, sous un rythme soutenu et pourtant assez rapide pour ne pas s'ennuyer.

J'ai donc rien à redire, tu commence avec le tarif des dix puissants pour Fléau bien présentés, en espérant que tu puisse t'amuser à faire le démon sur ce forum o/

Validé.

Ariel,
HS.
avatar
Tonton

Messages : 68
Date d'inscription : 28/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum