Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Sam 18 Mai - 19:46

Je venais de finir cette fameuse mission pendant laquelle je m'étais fait deux nouveaux amis, enfin, si je pouvais vraiment les appeler comme-ça. Il n'avait pas été agressif avec moi, donc je ne pouvais pas les considérer comme des ennemis. Comme l'avait dit auparavant le fameux Sarken, les champignons qu'on avait récolté allait bien servir à faire la fameuse soupe de champis de notre chère Anne. J'en reçu d'ailleurs une gourde, comme les deux autres avant.

"Bon, comme je vous l'ai dit un peu plus tôt, je vais partir m'occuper des problèmes entre les bandits et les porous, et j'espère aussi découvrir le plus vite possible ce qu'il se passe avec l'Ancêtre. Si vous voulez venir, je serais à la sortie du village dans environs une trentaine de minutes, j'ai des trucs à prendre chez moi. Sur ce, à toute peut-être."

Sans même attendre une réponse, j'avais prit le chemin qui menait vers chez moi pour récupérer quelques paquets de chewing-gum en rab, mes mitaines spéciales car je savais que j'allais devoir me battre plus sérieusement cette fois-ci et mon médaillon que j'avais oublié en partant à la cueillette. Il fallait quand même croire que même loin de moi, il continuait de me porter chance, car je m'étais plus amusé que je ne l’espérais. Une fois prêt, je passa la porte de derrière de la maison pour arriver dans un petit jardin où de les roses étaient abondantes et teintes d'un magnifique rouge vif avant de marcher en direction de deux pierres en forme de croix sur lesquels reposait respectivement une sorte de flamme noire sur celle de gauche et une sorte de flamme blanche sur celle de droite. En regardant plus attentivement les pierres, on pouvait remarquer des écritures sur ces dernières. Celle de gauche arborait "Eron Eldinor" et celle de droite "Lya Elmeria". Je fixai les flammes qui s'éteignait peu à peu et d'un simple claquement de doigts, elles se ravivèrent aussi tôt, reprenant une taille plus ou moins de la taille de mon poing.

"Yo vous deux. J'ai fait un boulot pour Anne aujourd'hui, c'était simplement cueillir des champignons, mais j'ai rencontré deux personnes plutôt sympas. Et maintenant, je vais partir bosser sur un truc plus sérieux, des petits soucis entre les bandits et les porous, je vous promets de revenir vite et en bonne forme."

Ensuite, je dépassai les deux tombes pour arriver devant une troisième tombe, celle-ci un plus grande que les deux premières, la pierre étant en forme de coeur. Sur celle-ci, il était gravé "Méli Eldinor, mon modèle". C'était celle de ma grande soeur, celle que j'admirais et écoutait afin de devenir comme elle plus tard.

"Coucou grande soeur. J’espère que tout va bien là où tu es et surtout, si tu me regardes, que tu es fière de ce que je suis devenu. J'ai fait de mon mieux pour suivre ton exemple et être comme toi. je te promets de vite revenir."

Une fois mes au revoir fait, je quittai ma maison pour partir à l'entrer du village où je me posai contre un mur en mâchant un chewing-gum, mains en poche, attendant de voir sir Sarken et Liara allait venir où si j'allais devoir m'en occuper seul. J'espérais quand même ne pas être seul, car sinon, j'allais avoir du mal à régler cela.

[Désolé du retard prit, j'ai pas eu le moral de vraiment écrire ces derniers jours, mais ça va mieux maintenant.]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Sam 18 Mai - 23:26


    Liana se demandait si elle allait revoir les deux hommes, elle les aimait déjà beaucoup ! Installée sous un arbe, un livre dans les mains, la jeune femme tentait d'étudier plus en profondeur les Porous et Ruben. Elle savait parfaitement qu'elle devrait se combattre au bout d'un moment, elle préférait donc prendre ses précautions. Mais elle était surtout curieuse, puis ce qu'avait raconté Skares avait éveillé sa curiosité ! Comme toutes choses de ce monde en fait ... Elle referma le livre, fixant alors la fiole dans laquelle elle avait versé la soupe de champignons qu'Anne lui avait offerte. Elle la rangea avec précaution, puis se leva dépoussièrant ses vêtements d'un rapide coup de main par ici et par là. Elle contempla alors le paysage rustique de Ruben, cela devait tellement être agréable de vivre ici ... Tout semblait si paisible, si calme. Ça changeait Liana d'Hamel, bien sûr elle aimait cette ville, sa ville natale ! Hamel était beau, soigné, riche en histoire et en secrets. Mais pour la Prêtresse, ça semblait banal. 

    Par la suite, Liana quitta l'endroit où elle se trouvait, préférant intérroger la population à propos des attaques, sauf qu'avec elle ... Elle fixa le premier habitant qu'elle vit, sans bouger et d'un regard assez vague. Hum, il semblait assez jeune, puis il devait avoir quelques compétences en combat, vu la petite cicatrice qui ornait l'un de ses bras finement musclé, signe d'entraînement. Ce dernier discutait tranquillement avec une jeune femme, le sourire au lèvre, mais par intuition son regard se posa sur Liana. Dans un premier temps il l'ignora, reprenant sa discute avec l'autre, puis voyant que la petite continuait toujours de l'observer, il partit. À ce moment là, Liana tandit un bras vers lui, le rattrapant, de peur qu'il ne parte de nouveau la jeune femme l'enlaça par derrière. Confus, l'homme se retourna. 

    « Mais qu'est-ce-tu me veux, petite ?! » S'exclama-t-il en se retournant vers la plus jeune - sans doute - il brisa l'entreinte, quelques peu gêné avant de passer une main sur sa nuque, Liana leva la tête, silencieuse. 

    « — ... Vous savez quelque chose à propos des attaques de l'Ancêtre et des problèmes entre les Bandits et les Porous ? » Finit-elle par demander d'un ton léger et calme, elle attrapa ensuite l'une de ses mèches bleues, la tournant entre ses petits doigts. L'homme quant à lui, ouvrit la bouche totalement confus. 

    « — Qu'est-ce-que j'en sais ! Et puis, c'est pas de ton âge de demandé ça ! » Sur ces mots il partit, tandis que Liana marmona un "j'ai 19 ans ..." d'un air boudeur avant de reprendre sa route. Les autres tentatives furent toutes aussi désastreuses, les gens trouvaient Liana bizarre et refusaient de répondre à ses questions. Ce fut donc, sans aucune information, qu'elle se rendit à la porte de la ville. Comme personne ne voulait témoigner elle allait devoir voir ça elle-même ! Le chemin semblait assez court, néanmoins Liana avait assez traîné trop fascinée par le village. Bon, elle devait se charger de tous ça ! Une fois arrivée à l'entrée, elle aperçu Eron, son visage s'illumina. Elle fit un grand geste de la main avant de courir vers lui.

    « — Eron ! » La jeune femme s'arrêta, toujours aussi souriante. Bien sûr qu'elle était contente de revoir Eron, d'ailleurs pourquoi était-il là ? Sarken ne semblait pas être avec lui non plus ... Dommage, mais bon, le fait d'avoir revu le plus grand aussi tôt réjouissait la bleue. 

    « Tu viens aussi pour régler le conflit ? » Elle prit un air plus sérieux, plus mature.


HRP:
Pas de soucis pour le retard, contente de voir qur tu vas mieux ! J'espère que le RP te va.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Dim 19 Mai - 1:16

J'attendais, j'attendais, j'attendais... J'avais l'impression d'attendre depuis déjà deux heures, mais ça faisait à peine cinq minutes que j'étais posté devant l'entrée à attendre Liana et Sarken. Bien entendu, j'ignorais s'ils allaient venir ou pas, mais bon, si je n'attendais pas pour savoir, je ne le saurais jamais. Je réfléchissais tranquillement, me demandant qui aurait été assez fou pour s'en prendre à l'Ancêtre. On parle quand même d'un porou plus imposant que les autres et aussi bien plus fort, alors le gars qui l'a combattu devait certainement être fort lui aussi. Plus j'y pensais, plus je trouvais grisant l'idée de me battre avec ce fameux mec. Mais bon, c'était plutôt vague la description que j'avais de lui. Grand et mince, c'était vraiment pas précis. Cependant, quelque chose me trottait dans la tête. Et si l'une de mes deux rencontres était cette fameuse personne. Liana ? Ça m'aurait étonné que ce soit elle, elle m'avait l'air bien trop gentille et puis, elle semblait ignorer tant de choses, elle ne savait même pas à quoi ressemble un porou. Et si c'était Sarken ? C'était pas impossible au final. Il était assez spécial comme gars, je pouvais le comprendre, mais étrangement, il me semblait qu'il cachait quelque chose, cependant quoi, là était la question...

Je fus sortit de mes pensées par une voix qui ne m'était pas inconnue et en regardant vers le village, je vis Liana arriver vers moi en courant toute souriante. Pour ses 19 ans, elle donnait vraiment l'air d'une enfant et je ne pus m'empêcher de sourire à cause de ce petit sentiment de nostalgie. Une fois arrivé à côté de moi, elle prit un air un peu plus sérieux qui me fit rire à un point où je manquai de tomber par terre, j'espérais simplement ne pas l'avoir froisser.

"Si je peux me permettre, l'air sérieux et mature, ça te va vraiment pas. Et ensuite, je suis bien là pour m'occuper de ce conflit et je suis prêt à parier que tu vas m'accompagner. Faut croire qu'on sera que nous deux et que Sarken ne viendra pas."

C'était pas plus mal finalement, j'allais pouvoir en savoir un peu plus sur la demoiselle qui m'accompagnait, en espérant ne pas me tromper quand je pensais que ce n'était pas elle là fameuse personne à avoir foutu le bordel avec l'Ancêtre. Elle avait tellement gentille et innocente, à moins qu'elle ne jouait vachement bien la comédie ? Non, je ne devais pas dire ça. Pour moi, elle était innocente. Je m'étirai rapidement avant de sortir un petit sachet rempli de fraises que j'avais récupéré de la maison et me mit à les manger.

"Bon Liana, Y a des soucis entre les bandits et les porous apparemment. Ils se livrent à une pseudo-guèguerre depuis quelques temps suite à un accident d'origine inconnue. Je pense que l'accident de l'Ancêtre porou à quelque chose à voir avec ça, mais rien n'est moins sûr. On va donc devoir aller dans les ruines où sont censés vivre les porous et trouver quelque chose qui pourrait nous éclairer sur la raison de cet affrontement. Il va falloir faire très attention, on risque d'être prit pour des ennemis et si on se retrouve avec trop d'ennemis à dos, on aura aucune chance. Au fait, t'en veux ?"

Je tendis le paquet à la demoiselle avant de démarrer la marche qui nous mènerait à notre destination. Pendant le trajet, j'étais pensif sur ce qui pourrait arriver. Et si Sarken était bel et bien l'ennemi comme je le pensais ? On serait mal barré car le peu de temps que j'étais resté avec lui m'avait confirmé le fait qu'il était plus fort que moi.Mais il y avait aussi le fait de tomber sur l'Ancêtre qui pourrait nous attaquer, pensant qu'on serait ses ennemis. Cette situation était comme une prison dont la porte était inviolable. Dans un registre moins important, je réfléchissais au fait que je n'avais toujours pas divulgué mon vrai nom à Liana. Il fallait peut-être mieux que je ne lui avoue pas, mais d'un autre côté, elle ne dégageait rien de maléfique. Et puis au diable la méfiance à son égard ! Je m'arrêtai, me retournai vers elle et approcha mon visage de son oreille pour que personne ne nous entende.

"Je dois t'avouer quelque chose. Je ne me suis pas présenté sous mon vrai nom, je ne le fais jamais car je préfère ne pas prendre de risque avec les inconnus, mais comme tu m'as l'air d'être quelqu'un de confiance, je vais te le dire. Je m'appelle Orphen, Orphen Eldinor. Par contre, si quelqu'un vient à te demander mon nom, réponds par Eron, d'accord ?"

Aux premiers abords, cela pouvait sembler fort formelle, mais je ne voulais surtout pas qu'un ennemi puisse connaître mon nom pour me retrouver après, surtout s'il s'agissait de quelqu'un me voulant du mal à moi ou ceux que je tentais de protéger, Liana faisant désormais partie des gens que je voulais protéger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Dim 19 Mai - 13:19


    Aux paroles et au rire d'Eron, Liana décroisa les bras gonflant légèrement ses joues. Comment ça l'air mature ne lui allait pas ?! En même temps petite comme elle était ... Mais au point d'avoir une telle réaction, haha. Bien sûr cela ne la dérangeait qu'il rit, au contraire ça lui arracha un sourire attendrit. Quoiqu'il en soit elle se réjouissait de savoir qu'Eron partait également régler cette affaire ! Toute seule, elle aurait eut beaucoup de mal, voir même aucune chance ... Ah, elle devait vite s'améliorer si elle voulait parcourir Elrios sereinement. Ou plutôt, en étant sûre de ne pas avoir à baisser sa garde ne serait-ce que deux secondes au risque de mourir par elle ne savait quoi. Mais passons, le plus grand avait évoqué Sarken dans ses dires, peut être qu'il avait besoin d'une pause avant de partir ? Non, il semblait bien assez fort pour qu'une petite cueillette ne l'épuise ... Peut être il avait prit la route avant eux deux ? Hum, cela parraissait logique, Liana glissa cette hypothèse dans un coin de sa tête. Sarken recellait beaucoup de mystères au yeux de la jeune femme, pareil pour Eron ! Et la Prêtresse avait hâte d'en savoir plus à leur sujet ! 


    « Oui, je suis d'accord. » Orphen avait encore parlé, et Liana avait totalement approuvé ce qu'il disait. Il ne fallait pas se mettre trop d'ennemi sur le dos, par contre elle était impatiente de visiter ces ruines ! Elle avait déjà quelques articles dessus mais rien ne vallait mieux que de les voirs de ses propres yeux ! Puis la petite remarqua les ... Fraises qu'Eron lui proposait, elles semblaient juteuses et sucrées, Liana ravala sa salive marmonant un "merci" avant de manger l'une des fraises avec l'avidité d'un gamin de huit ans. Son regard pétilla ! Délicieux ! La bleue aimait beaucoup la nourriture sucrée, les fraises n'étant pas une execption ! Elle remercia encore une fois le plus grand d'un joli sourire. Puis ce fut machinalement qu'ils prirent la route, evidemment Liana en profita pour observer tout ce qui l'entourait. Néanmoins, elle fit un énorme effort pour ne pas s'arrêter toute les cinq secondes pour aller voir de plus prêt un arbre, une plante, une fleur ou un animal en tout genre. Elle se contentait de tourner la tête un peu partout d'un air impressionné. 

    Soudain, Eron lui chuchota quelque chose à l'oreille. Alors comme ça son vrai nom était Orphen Eldinor ? Elle n'allait pas lui en vouloir pour ça, heureusement et elle comprenait très bien qu'il soit sur ses gardes. D'ailleurs Liana devait revoir ça, le monde lui semblait peut être trop rose ? Elle s'était présentée sans avoir prit le temps de se demander qui pouvait bien être les deux hommes. Et même si elle aurait fait face à l'un des bandits elle aurait quand même révelé son vrai nom, haha. 

    « Je savais bien qu'Eron ça te correspondait pas ! Je me demande si c'est le cas aussi avec Sarken ... Mais je peux t'assurer que mon vrai prénom est Liana ! Liana Aemelia Zanrey ! » Déclara-t-elle, cela dit en chuchotant, souriant encore une fois. Ah, souriait-elle trop ? Il faut dire que la présence du plus grand la réjouissait ! Partir à l'aventure seul, c'était uniquement réservé pour les goth' trodark, enfin ça ne la gênait pas mais jamais elle ne dirait non à un peu de compagnie. Son regard azur se perdit ensuite dans le paysage, elle allait raconter tout ça à ses parents lorsqu'elle leur écrira.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Dim 19 Mai - 17:06

Décidément, Liana était vraiment une fille amusante. Pendant notre marche, elle regardait tout le temps autour d'elle, comme-ci la simple forêt et ses habitants étaient une sorte de Pays des Merveilles pour elle. En même temps, c'était peut-être le cas. Bien entendu, cela était avant que je ne lui avoue ma véritable identité, mais elle afficha simplement un sourire et dit qu'Eron ne lui allait pas du tout. En effet, ce nom ne lui convenait pas comme il convenait à son père. Elle émit d'ailleurs l'hypothèse que Sarken aurait peut-être fait la même chose. Cela ne m'aurait pas vraiment étonné, il n'avait pas l'air d'être à ses premiers voyages car selon ses dires, il avait déjà pas mal voyagé et donc, l'idée du faux nom ne doit sûrement pas lui être inconnue. Mais bon, ce n'était pas ma préoccupation principale. En réécoutant Liana, elle m'affirma qu'elle s'était présenté sous son véritable nom et c'était tout à son honneur, mais je pouvais voir dans ses yeux qu'elle sentait faire une erreur si elle ne faisait pas plus attention. Elle tourna ensuite son regard vers le paysage et je fis de même. Il fallait bien dire que c'était beau et calme, rien de mieux pour se détendre.

Cependant, il ne dura pas longtemps. Le bruit d'une branche écrasée me fit attraper la main de la demoiselle avant de la tirer pour la coucher sur le sol, me trouvant juste au-dessus d'elle pour nous cacher. Je posai un doigt sur ses lèvres pour éviter qu'elle dise le moindre mot et je regardai dans la direction d'où provenait le bruit. C'est alors que je vis des bandits en train de marcher en discutant de je ne sais quoi. Ils étaient plus costaud que ceux de la dernière fois et se baladait avec d'énormes branches qu'il devait surement utiliser comme massue. Nous restâmes cachés quelques minutes, attendant de voir si d'autres bandits ou quelques porous allaient passer par là, mais rien ne se passa.

"Bon, on va devoir faire super attention. On est pas ici pour se battre à la base, on doit juste trouver des infos, même si cogner quelques bandits me démangent un peu, je te l'avoue. Donc, on fait très attention et on ne se bat qu'en cas de nécessité, d'accord ?"

Avant même d'avoir sa réponse, je remarquai que j'étais toujours couché sur elle pour la cacher et d'un bond, je me remis debout, étant à moitié rouge cramoisi parce que j'étais assez gêné, je l'avoue. Ben quoi, j'ai jamais eu l'occasion d'apprendre beaucoup de choses sur comment être avec les filles, fallait dire que je me suis retrouvé seul avant d''en avoir l'occasion aussi.

"Désolé, désolé, désolé, désolé, désolé, j'ai pas fait attention sur le coup et j'avais un peu oublié dans quelle position on était si je puis dire."

Ouais, fallait dire que sur le coup, j'étais vraiment maladroit, mais bon, personne n'est parfait, surtout pas moi d'ailleurs et j'espérais pouvoir me rattraper le plus vite possible. Il me fallut quand même quelques minutes avant de r'avoir une couleur de peau normal et pas rouge comme mes cheveux. A travers les buissons, je scrutai rapidement les alentours pour voir si on pouvait avancer sans craintes et nous reprîmes notre chemin. Je fredonnais un petit air calme en avançant, un petit air que j'avais entendu jouer le fameux barde de Belder, Noël. Ce type était génial d'après ce que je me souvenais et surtout, il avait un vrai talent dans la composition, pas étonnant que tout le monde l'appréciait plutôt bien à la capitale. Mais je m'arrêtai de fredonner quand je vis deux porous nous fixer avec un air pas vraiment content. Je n'avais pas été attentif sur le coup et on allait peut-être de voir se battre, ce qui n'était pas vraiment pour arranger nos affaires. D'un mouvement vif, je sautai pour me retrouver derrière eux et je les frappa d'un coup sec dans la nuque, ce qui eu pour effet de les faire s'évanouir.

"Il me semble que tu n'avais jamais vu de porous avant, c'est bien ça ? Et bien voilà à quoi ressemble ceux qui sont en combat avec les bandits. Je te l'accorde, ils sont plutôt mignons, mais peuvent aussi être dangereux si on ne fait pas attention."

Fallait l'avouer, ces créatures avaient un petit côté mignons, on aurait dit des grosses peluches vivantes. Mais il y en avait un qui était tout sauf mignon, une sorte de mini-chef portant le nom de William. Je me demandais où il pouvait être ce moment. Il était sûrement en train de guider les porous pour combattre les bandits, il n'avait peut-être pas un coeur généreux, mais dans le combat, il se débrouillait pas trop mal et savait manipuler des porous. Nous reprirent notre chemin en étant un peu plus vigilant, car j'avais beau vouloir frapper, je ne voulais pas mettre tout les porous dans les vapes, surtout si les bandits pouvaient prendre l'avantage là-dedans.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Mer 22 Mai - 21:48


    Liana ne pensait pas que le silence serait coupé aussi tôt. Elle contracta ses petits muscles à l'entente de la branche qui craque sauf et s'imobilisa. Ce fut le moment qu'Orphen choisit pour lui attraper la main - à sa grande surprise - et la coucher au sol pour la cacher. Il se plaça au dessus d'elle, la jeune femme ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais Orphen posa un doigt sur ses lèvres afin de l'empêcher de parler. Et Liana resta ainsi, observant le plus grand d'un œil confus, elle ne savait pas comment réagir dans ce genre de situation, c'était bien l'occasion d'apprendre ! Le problème c'était qu'aucune idée ne lui venait en tête, logique n'est-ce-pas. Ils demeurèrent ainsi pendant quelques longues minutes avant qu'Orphen ne parle. Il lui rappelait le fait qu'ils devaient éviter tout combat, la mission demandant uniquement une collecte d'information. 

    « Pourquoi tu excuses ? Tu as simplement voulu me protéger non ? C'est quelque chose de mal ? » Le roux s'était relevé et avait lancé mille excuses rouge par la gêne. Ça avait eu le don de faire rire Liana un court moment, avant qu'ils ne reprennent leur route non sans avoir tout d'abord vérifier que le chemin était sûr. Orphen se mit à frédonner un air d'une chanson, les lèvres de la plus petite brulèrent, elle voulait lui demander de quelle chanson il s'agissait, d'où elle venait, qui lui avait apprit ! La prêtresse ne connaissait pas vraiment sur le sujet de la musique, bien qu'il lui était arriver de chanter des chants destinés aux Prêtresse de l'Eau, d'ailleurs Liana excellait dans ce domaine, comme le reste. On disait souvent qu'elle ferait une prêtresse incroyable, il était rare de voir un tel talent. Elle se débrouillait en magie, apprenait à une vitesse plutôt incroyable, lors des cérémonie elle faisait preuve d'une concentration rarissime pour une personne comme elle. On se demandait vraiment pourquoi elle avait fuit ses responsabilités pour aller découvrir le monde. Seuls ses parents l'avairnt comprise au final. 

    Elle sortit de ses pensées lorsqu'Orphen arrêta de frédonner. Levant un regard
    interrogateur au plus grand, Liana observa rapidement les alentours avant de tomber nez à nez avec deux Porous, ses yeux bleus azur s'illuminèrent malgré le regard que leur envoyait les deux créatures. Des Porous ! En vrai ! Pas des dessins ou des esquisses ! Des vrais Porous, avec de la fourrure blanche ! Incroyable, juste incroyable ! Liana crut sauter sur place, elle n'arrivait pas à controller son excitation, vraiment pas. Elle vit par la suite Orphen effectuer un saut, atterissant derrière les Porous et leur infliger un coup dans la nuque les évanouissant. La petite esquissa une grimace boudeuse avant de venir rejoindre le plus grand, non sans s'arrêter quelques minutes carressant la fourures de l'une des bêtes d'un air désolé. Elle releva la tête lorsqu'elle entendit Orphen parler, elle le fixa d'un air vague, regardant à droite ou à gauche quelques fois, puis elle finit par se relever, abandonnant les deux Porous sur le sol. 

    « Tant que nous n'avons pas à les tuer ... » Souffla-t-elle fixant les deux boules de poils. Elle sourit par la suite, ne souhaitant pas donner l'image de la fille fragile mentalement et faible en matière de combat à Orphen. Soudainement elle sursauta, le bruit d'une bête perçant ses petites oreilles. 

    « C'était quoi ça ?! » Demanda-t-elle à la fois exciter et paniquée. Jamais elle n'avait vécu une telle situation ! Et cela la comblait ! Elle se sentait aventurière, mise face aux dangers du monde ! Elle commença à faire des pas rapides dans une direction précise, puis s'arrêta un moment tendant son oreille et observant soigneusement les environs. Puis, elle se tourna vers Orphen d'un air étrangement neutre. 

    « Ça venait de par là ! Suis moi ! » Fit-elle d'une voix calme mais décidée. Liana prit soin de retirer ses chaussures et de les ranger avant de prendre la route. Elle se sentait beaucoup plus libre de mouvement sans. Elle n'attendit pas de s'assurer qu'Orphen soit d'accord pour commencer à courir  à petit pas, elle devait savoir d'où provenait ce cri. On aurait dit un cri de douleur, un cri agonisant. Liana devait en connaître l'origine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Sam 25 Mai - 21:14

Le calme... Difficile de donner une définition exacte étant donner que selon la personne, le calme peut paraître différent et une situation calme pour une personne ne l'est pas forcément pour une autre. Ce petit monologue était simplement un prélude pour parler du hurlement qui venait de briser le silence tranquille de la forêt. Ce hurlement n'avait rien de comparable à ceux que j'avais entendu par le passé. Plus fort, plus puissant, mais une pointe de souffrance était perceptible dans celui-ci, comme-ci c'était une énorme bête à l'agonie qui l'avait poussé. Et ci c'était le cas, il n'y avait qu'une seule créature capable de pousser un cri pareil, l'Ancêtre porou ! Sans perdre un instant Liana se mit à marcher sur un rythme un peu plus élevé et pour ne pas la perdre de vue, je du accélérer aussi. Elle finit par s'arrêter et me demanda de la suivre, mais cette fois-ci, elle courait ce qui m'obligea à courir à mon tour. Malgré sa petite taille, elle courait plutôt vite et semblait vraiment déterminé de savoir d'où venait ce hurlement. Pour moi, il n'y avait que l'Ancêtre porou pour faire un tel vacarme, mais peut-être que je pouvais me tromper.

Le final de notre "course" nous amena devant une grotte d'une taille relativement imposante. L'entrée était tellement grande qu'une dizaine de moi n'aurait certainement pas été suffisante pour la boucher complètement. Il était aussi difficile de voir ce qui pouvait s'y trouver tellement il pouvait sombre. Je m'avançai un peu pour espérer entendre quelque chose, mais aucun bruit ne sortit de la grotte à part celui de plusieurs gouttelettes d'eau frappant le sol. C'est alors que d'un seul coup, un autre hurlement semblable au précédent émana de la frotte, mais celui-là était bien plus fort étant donné qu'on se trouvait juste à l'entrée. Je pensais largement avoir perdu l'utilisation d'une oreille à cause de cela, mais fallait croire que non car j'entendais toujours les gouttes tombées.

"Bon, on a fini par trouver d'où venait ce fameux hurlement et je pense que c'est l'Ancêtre qui crie comme-ca. On avancer calmement pour éviter de s'attirer les foudres de ce géant et aussi pour voir ce qui peut le faire autant souffrir."

L'hésitation ne me vint même pas à l'esprit et je pénétrai dans cette grotte sans la moindre frayeur apparente, même si j'avançai doucement. Les murs de roche étaient tous humides et les gouttes continuaient de tomber au sol. Il ne semblait n'y avoir rien de particulièrement menaçant, même rien du tout en fait. Mais le rien du tout ce changea bien vite quand nous finîmes par arriver devant l'Ancêtre, couché sur le sol et n'ayant pas bonne mine. Voir ce gardien du village de si près était tout simplement une sorte de rêve pour beaucoup, mais de là pouvoir s'approcher aussi près de lui, peu avaient l'occasion de prétendre l'avoir fait. Mes pas étaient à la fois délicat et assuré, ne voulant pas montrer d'hostilité à la créature tout en montrant que je n'avais pas peur. Quand je fus assez près, je pu voir une lame plantée en plein torse, ce qui m'horrifia rien qu'à la vue. Qui pouvait bien être assez fort pour lui planter une épée, en plein torse surtout ? Je ne bougeai plus le moindre muscle, ne comprenant pas ce qui était à mes yeux une chose qui était impossible. Je fini par me rapprocher de plus en plus de l'Ancêtre, voulant essayer de retirer l'épée, mais une pensée me coupa dans mon élan. Si rien que de l'avoir dans le torse le faisait souffrir, tenter de la retirer lui ferait encore plus de mal et je voulais surtout éviter cela. C'est alors qu'une idée me vint à l'esprit, un procédé que j'avais déjà utiliser et qui pouvait peut-être marcher, mais rien n'était moins sûr.

"Liana, je vais tenter de retirer l'épée, donc si tu ne veux pas regarder ou te boucher les oreilles, je comprendrais."

Je pris une légère inspiration avant d'entourer mes deux mains avec la lumière. Mes bras se tendirent vers le manche de l'épée que j'attrapai. La force dont mes mains étaient imprégnés se mit doucement à 'entourer l'arme plantée qui finit par être entourer d'une sorte d'aura blanche, même la partie de trouvant dans la chair de l'être millénaire. Je venais de créer une copie parfaite de l'arme plantée dans son corps, mais sous forme d'aura de lumière, me permettant de retirer l'arme sans pour autant qu'il en ressente l'impression, en théorie du moins. Je pris une profonde inspiration et retira l'épée d'un coup sec.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Dim 7 Juil - 12:58

Il était difficile pour n'importe qui de ne pas se sentir impressionnée, voire effrayé par la présence d'une telle créature. Si on ne compte pas déjà le fait qu'elle est censée être sage et pacifique, elle n'était en ce moment que colérique et souffrante. C'était un ensemble de petits éléments qui cuisinés ensembles pouvait nourrir de la crainte chez n'importe qui. Même le jeune Orphen qui était téméraire devait quelque part avoir des doutes, ou alors, était-il simplement fou ou très confiant en ses gestes. Il avait pris en considération première la douleur de l'Ancien, ce qui était une pensée fort honorable, on se doit de l'accepter. Cependant, il n'avait pas pris en compte un seul instant ce que l'épée pouvait receler. Ou alors il y avait pensé, mais se disant que c'était un risque à prendre face à une telle situation.


    - "Attention!"


Qu'il put entendre ou pas l'avertissement à temps, cela n'aurait pas changé grand chose au final. Cette voix perçant les arbres arriva trop tard et le jeune homme aurait pu au mieux reculé d'un pas pour réduire le choc qu'il allait encaisser. En effet, au moment où il posait ses mains sur le manche de l'épée, il aurait déjà pu ressentir in extremis une forte aura ténébreuse reposant au sein de la lame, qui était malheureusement camouflée par une autre force. Et en essayant de la retirer, ne fut-il pas surpris d'être soudainement projeté en arrière par une puissance onde de choc? De l'épée s'évaporait maintenant une étrange magie sombre qui n'avait fait que redoubler la rage du Gardien des lieux. La puissance de l'aura elle-même n'était pas si dangereuse, mais si Orphen ne reprenait pas rapidement ses précautions, c'était un coup de patte énorme qu'il allait se recevoir en pleine tronche.


    - "Voila pourquoi je lui avais bien précisé de n'envoyer personne tant que je n'aurai pas rendu MON rapport! Rhaa Lowe quel impatient!"


L'origine de la voix s'était rapprochée, et puis, dévoilée pas loin de là où était Liana. Une élégante jeune femme venait de faire son entrée. Elle avait les cheveux cours, vert citron, et des habits qui indiquaient - qu'en plus de ses oreilles pointues - ses origines elfiques. Et ne vous inquiétez pas les mecs, oui, elle a une grosse poitrine digne des elfes les plus jolies qu'on rencontre! Je ne saurai vous dire si elle rivalise assez avec celle de Rena par contre...


    - "Va crever Salopard!"


Bref, en gros, vous avez compris chers amis, vous allez devoir vous coltiner la gardienne de la forêt de service, celle qu'on ne présente plus...


    - "Ça va hein! J'peux me présenter toute seule! Alors les enfants, j'espère que vous faisiez pas trop d'bêtises! Lime! À votre service!"



Bon, nous allons éviter de briser davantage le quatrième mur et nous concentrer sur la mission. Bien que nan en fait, je vois pas pourquoi je devrai tout expliquer alors que Miss ElfTits s'est proposé pour aider ces péquenauds paumés.


    - "Orphen c'est ça? Lowe m'a dis que deux jeunes aventuriers s'étaient portés volontaire pour récolter des informations. Bah la prochaine fois attendez les ordres! Rhaa les jeunôts, toujours vouloir s'y prendre seuls... Bref, ta technique ne semblait pas trop mauvaise, mais avant de faire ça, va falloir purger l'épée. Elle n'a pas l'air très compliquée à purifier, avec un charme que j'ai fais préparé spécialement pour cette occasion, ça devrait passer. Le problème sera maintenant de calmer un peu le Gardien pour retenter l'expérience."


Tout en parlant, Lime s'était approchée assez rapidement du garçon pour voir s'il allait bien, et lui remettre une bague. Il fallait pas être un génie pour comprendre qu'il suffirait de porter l'anneau le temps de retirer l'épée.


    - "Petite! On aura sans doute besoin de ton aide pour épuiser un peu le gentil toutou, j'espère que t'es pas trop effrayée car ça sera pas si simple."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Invité le Mer 24 Juil - 17:10


    Cette course les avait amené à l'entrée du grande grotte. Liana l'observa en recoins, elle semblait assez profonde, pas forcément très haute mais ça n'empêchait pas à l'entrée d'être immense. La jeune femme leva la tête en plus de se mettre sur la pointe des pieds pour en voir le dessus. Elle ne vit rien. Puis un autre hurlement retenti, beaucoup plus puissant que celui de tout à l'heure, à cause de la distance considérablement réduite. La bête était proche, très proche. Elle entendit Orphen parler, proposant alors d'entrer dans la grotte.

    « C'est la meilleure chose à faire pour le moment. » Assura-t-elle calmement. Le plus grand pénétra dans la grotte, suivit de près par Liana, malheureusement pour la elle, le paysage était tellement sombre qu'elle ne pouvait pas observer le décor, cependant elle avait posé sa main contre l'un des murs de pierre de la grotte pour y sentir les formes irrégulière et l'humidité qu'avait apporté l'eau des lieux. Cette humidité appasait Liana, elle avait levé la tête afin de pouvoir sentir les gouttelettes tomber sur son visage et ruisseler doucement. Elle aimait tellement cette sensation, elle se sentait tout de suite plus calme et plus posée. 

    Puis, plus ils avancaient, plus la silhouette d'un animal se dessinait. Un animal blessé. L'Ancêtre Pourou en personne se trouvait devant eux, une épée plantée dans sa belle fourrure blanche. Liana fit quelques pas, ses yeux grand ouverts à la fois choquée et inquiète. Qui avait bien pu faire ça ? Orphen s'approcha de la bête, prévanant à la plus petite qu'il allait retirer cette épée. Quelque chose émanait de cette dernière. Les ténèbres ? Ça y ressemblait fortement en tout cas. Le jeune homme lui fit comprendre qu'il serait compréhensif si elle détournait le regard ou si elle se bouchait les oreilles ... Mais pourquoi ? Elle était préparée à faire face à ce genre de chose, puis elle avait bien vu une tonne de représentation de monstres ou d'humains blessés dans des livres !

    « Ne t'inquiète pas pour ça ! » Orphen prit l'épée en main, une lumière blanche émana soudainement de l'épée ... De la magie des Lumières ... C'était beau ... Une voix inconnue hurla soudainement attention, pas l'animal, ni Orphen, non une voix féminine et alors qu'Orphen tenta de retirer l'épée il fut propulser en arrière ! Liana tenta d'amortir sa chute en créant un tapis d'eau juste assez épais pour ralentir la chute. Elle s'approcha ensuite se baissant - légèrement, ahem - et attrapa son bras pour l'aider à le relever. 

    « Tu vas bien ? » Demanda la jeune femme effectuant quelques pas de reculs lorsqu'Orphen fut debout. Son regard s'attarda alors sur l'endroit d'où provenait la voix, la silhouette d'une jeune femme se dessina, plus grande que Liana, évidemment, le regard de la petite s'illumina. Ces vêtements, ces oreilles, il s'agissait-là d'une elfes ! La prêtress était tellement impressionnée qu'elle ne faisait pas attention à ce qu'elle disait. Néanmoins elle se calma lorsque l'Elfe se présenta sous le nom de Lime. Elle explica en détail ce qu'il devait y avoir à faire tandis que le regard de Liana s'était posé de nouveau sur l'épée. Une aura sombre en dégageait. Lime tenda ensuite à Orphen un anneau, puis elle prévenue Liana que son aide serait sans doute recquise et qu'elle espérait qu'elle n'avait pas trop peur, en l'appelant petite au passage.

    « Je n'ai pas peur ! » Affirma-t-elle légèrement vexée, les poings serrés en marmonant ensuite un "En plus j'ai 19 ans" avant de se remettre à observer l'animal souffrant.



HRP:
Enfin répondu ! Désolée du temps d'attente, vraiment, j'espère que cela vous convient à tout les deux. x.x

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandits contre Porous, ras-le-bol de ce conflit !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum