Roxanne Blackwell [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roxanne Blackwell [Validée]

Message  NamMisa le Mer 8 Mai - 1:46

Roxanne Blackwell
Avis de recherche


Classe de départ : Mage-lame
Âge du personnage : Entre 17 et 21ans
Race : Humaine bien que du sang de démon coule dans ses veines...
Statut : Célibataire et libre comme l'air
Relations : "Rela-quoi? Ah vous voulez dire les gars que j'ai tué... Nan, plus sérieusement, un oncle qui m'a élevé, du reste je l'ignore et ça ne me pose aucuns problèmes... Ah oui! Y'a ce type aussi, Orphen je crois, parfois j'ai l'impression qu'il m'observe de loin, va falloir que je m'occupe de son cas un de ces jours."

Équipements : Claymore enchantée, une petite cuillère, une dague, du thé, quelques rubans, une enveloppe rouge, son armure (voir physique).
Affinités élémentaire : Ténèbres
Types de magies : Outre son affinité toute particulière avec les ténèbres qui est en partie due à sa condition, elle utilise des magies basiques tels que des petites boules de feu ou des sorts de soin légers.
Style de combat : TAPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER!!!! Non je déconne! XD Elle mise principalement ses attaques sur sa dextérité, la puissance de son arme lui permettant d'enchaîner des attaques d'une bonne puissance sans trop de difficultés. Il lui arrive également d'utiliser la magie en combat à l'aide de sa main libre.
Camp : Fléau si ça passe (merco autrement)

Goûts : Les fraises c'est idiot mais elle pourrait passer des heures à en manger, au point qu'il n'est pas rare que l'odeur l'accompagne parfois. Du thé, elle en consomme énormément. Ton sang, surtout sur ton cadavre Être au calme, en particulier si c'est dans un ptit coin de nature
(le genre moment où elle se demande si elle n'a pas quelques ascendances elfiques jusqu'à se rappeler qu'un elfe n'aimerait sûrement pas contempler une clairière où les corps s'entassent...). Les roses noires, parce que.
Fiche signalétique :


Bien qu'elle soit du genre à s'attirer les regards, le physique de Roxanne semble assez passe partout au premier abord. C'est une jeune femme plutôt petite et assez fine du haut de son mètre cinquante-quatre pour un poids que je ne me permettrait guère de vous révéler. Ses mensurations (73-53-76) ne laissent cependant pas de marbre la gente masculine en particulier lorsqu'elle décide de mettre ses charmes en avant. Elle possède des cheveux blonds lui tombant jusqu'au omoplates qu'elle relève généralement en une queue de cheval à l'aide d'un ruban. Elle les garde relevés en permanence à l'exception de quelques mèches barrant son front et des deux mèches encadrant son visage. Celui-ci est caractérisé par des traits fin, un petit nez en trompette surplombant de fines lèvres légèrement rosées et deux grands yeux améthystes reluisant. N'allez cependant pas croire que cette jeune nymphette laisse sa fine peau de porcelaine exposée aux yeux de tous. Roxanne est une personne soignée qui aime à être propre sur elle. Elle sera généralement vêtue d'une robe à manche longue ou qu'elle complète elle-même par des manches, des bas blancs et des bottes dont la teinte varie en fonction de sa tenue. Elle possède également une armure qu'elle peut porter par dessus ses robes. Celle-ci se compose d'un plastron recouvrant son torse, de plaques fixées à ses hanches et descendant jusqu'à ses chevilles, d'une paire de jambières et les gantelets allant avec. Parfois, lorsqu'elle veut être discrète ou pour accomplir certains contrats, la blonde s'habille entièrement de noir et porte alors un pantalon simple, une chemise et une veste d'ébène ainsi qu'une cravate et de gants assortis.

Rapport psychologique :
Roxanne est une jeune fille plutôt étrange. Tantôt calme et souriante, elle peut se révéler d'un sadisme qui n'a que peu d'égal. Au premier abord elle semble être une jeune femme douce et gentille, c'est d'ailleurs plutôt vrai, d'une grande politesse envers les inconnus et les personnes qu'elle respecte, elle est généralement très encline à venir en aide à son prochain. Elle aime être serviable raison pour laquelle elle ne rechignera pas devant un travail, et si ledit travail paie bien ce n'est qu'un avantage. C'est une jeune fille qui aime à avoir une apparence soignée et apprécie les moments de calme bien que l'agitation d'un combat ne la dérange guère et bien que légèrement timide elle peut également se montrer froide, masquant ses émotions afin de se concentrer sur ses objectifs. Mais derrière ces airs d'anges, la blonde cache une facette d'elle beaucoup plus sombre. De l'autre côté de ses sourires et ses petits airs de jeune fille proprette, elle masque en fait une blessure qu'elle laisse enfermée au plus profond d'elle-même. Le fait d'avoir été abandonnée alors qu'elle n'était qu'un bambin la touche beaucoup plus qu'elle ne veut le reconnaître et bien que l'amour que lui porte son oncle lui suffit, elle se sent très attristée d'avoir été ainsi rejetée. Cependant ce n'est pas là la part la plus obscure de son être. En effet il lui arrive par moment d'être... assez peu réceptive aux émotions qu'on attendrait de la part d'un humain normal. Elle peut en effet torturer et tuer sans le moindre remord, ni aucun autres sentiments qu'un léger contentement qui étire ses lèvres en un fin sourire lorsqu'elle fait du mal à son prochain. Il lui arrive également de charmer ceux qui l'entourent ou de tenter de manipuler les gens par simple jeu si elle s'ennuie ou lorsqu'une personne retient son attention. Il y a cependant d'autres choses qu'elle apprécie, elle voue en effet une affection toute particulière aux fraises pour leur goût sucré et leur couleur semblable au sang. Elle a également une légère addiction pour le thé dont elle pourrait boire des litres tout le jour durant.

Biographie :
[/!\WARNING/!\ Histoire K+/T Rated]

Notre histoire commence à Besma où il semble que la jeune Roxanne ait vu le jour. Elle y vécu durant les premiers mois de sa vie mais, suite à de nombreux problèmes et autres discordes elle fut récupérée par son oncle, un mercenaire, qui l'emmena au loin afin de faire son éducation. La jeune fille fut donc principalement élevée à Hamel où s'était établit son tuteur qui tenait une petite boutique lorsqu'il ne partait pas en mission. La fillette adorait passer du temps avec son oncle que ce soit au milieu des armes de son échoppe ou lorsqu'elle avait la chance de l'accompagner dans ces missions et s'il passait souvent pour un coeur de pierre auprès de ses clients, Thomas Blackwell était littéralement sous le charme de sa pupille.

Voyant l'attrait que la petite portait aux armes, il décida lorsqu'elle eut six ans de commencer à la former aux arts de l'escrime, elle avait déjà appris à se faire discrète par le biais de jeu lorsque son oncle n'avait pas d'autres choix que de l'emmener avec elle. Comme elle était encore trop petite selon lui pour se servir d'une épée, il avait commencé par lui confier une dague et à lui apprendre à s'en servir. Elle commença par s’entraîner contre un mannequin, répétant des séries de mouvements qu'il lui avait longuement expliqué et toutes sortes d'exercices physique destinés à la rendre un minimum agile. C'est notamment au cours de ces leçons qu'elle appris que plutôt de tenter de planter sa dague dans un endroit protégé d'une armure (un pied par exemple), il valait parfois mieux lancer une diversion ou agir de manière que l'on pourrait qualifier de fourbe en s'attaquant à quelques point sensible de l'anatomie...

En grandissant elle commença à remplir elle-même ses propres missions bien qu'en général son oncle ne soit jamais loin d'autant plus qu'elle préférait l'accompagner et parcourir le monde avec lui. Ce n'est que petit à petit qu'elle commença à prendre suffisamment ses marques pour se débrouiller par elle-même. Bien qu'elle garda toujours la première dague qu'il lui avait offert, on lui avait appris les bases de chacune des armes de l'échoppe et son choix s'était portée sur des épées, un classique dont l'efficacité n'était plus à prouver. Combiné avec des bases de magie cela faisait d'elle une plutôt bonne combattante bien qu'elle devait encore faire quelques progrès. C'est également dans cette période qu'elle commença à attirer nombres de regards de la gente masculine. Bien que cela ne semble pas anormal au premier abord elle sentait que quelque chose n'allait pas et décida donc qu'il était temps d'avoir une petite conversation avec son oncle.

Elle avait su très tôt qu'elle n'était pas la fille de Thomas mais sa nièce et ne s'était jamais vraiment préoccupée des raison pour laquelle ce n'était pas ses parents qui prenait soin d'elle, elle était bien avec lui! Mais aujourd'hui elle sentait que cela cachait quelque chose, quelque chose d'important et elle ne lâcherait pas l'affaire tant qu'elle ne saurait pas la vérité. C'est ainsi qu'elle appris toute l'affaire, sa mère ne s'occupait pas d'elle parce qu'elle était une démone, une succube qui avait charmé son père le temps d'une nuit. Environs neuf mois plus tard elle avait été posé sur le pas de la porte, ils n'avait pas tout de suite fait le lien mais son père avait fini par comprendre et la réaction ne s'était pas fait attendre. Son grand-père qui avait eu vent de l'affaire avait décrété qu'elle n'était qu'une abomination et qu'il fallait l'abattre sous peine de jeter l'opprobre sur toute leur famille. Son père n'osant pas s'y opposer, il fut décider qu'elle serait confiée aux bras aimant de la faucheuse lors de la prochaine pleine lune.

D'une certaine manière Thomas était au courant de l'affaire, il avait fuit il y a des années de cette famille qui l'avait renié et fut outré lorsque -en observant leurs conversations comme il le faisait parfois quant il était de passage- il apprit qu'ils allaient commettre un tel acte, il ne s'attendait pas à ça de leur part. Bien que ce n'était pas dans sa nature, il décida qu'il serait là le moment venu. C'est ainsi que lorsque la fillette fut abandonnée au sommet d'une colline par son propre géniteur qui n'avait eu le courage de lui ôter la vie, Thomas put la prendre et tomba sous le charme de son air innocent et de ses deux grands yeux violines. C'est ainsi qu'elle, une demi-démone, avait eu la vie sauve grâce à un mercenaire considéré comme sans-coeur.

Suite à ces événements la jeune fille repris le cours de son existence de mercenaire, à présent consciente de ce qu'impliquait son ascendance et qui était certainement liée à l'origine de la couleur si particulière de ses iris. Il semblait cependant qu'elle fuyait Besma comme la peste car elle n'y avait pas remis les pieds depuis et trouvait toujours une excuse afin d'éviter de se rendre là-bas dans le cadre d'une mission. Roxanne finit par s'intéresser de plus près au travail de son oncle et comprit sans la moindre difficulté que ses "missions" n'était pas toujours des plus honnêtes mais cela ne la dérangeait guère, elle aussi ne faisait pas toujours dans la légalité... D'ailleurs elle se surprit par moment à trouver particulièrement présent le fait de faire du mal à son prochain ou de se servir de son "charme" pour obtenir ce qu'elle voulait. C'est ainsi qu'un jour, elle choisit de remplir un contrat qui était arrivé dans une lettre destinée à son oncle, une demande d'assassinat...

Elle s'en fut donc à Elder où elle repéra sa future cible qu'elle observa quelques temps. Puis, lorsqu'elle en eu l'occasion, elle le poignarda au détour d'une ruelle sombre. Elle avait bien observé sa première victime alors que son poignard entrait dans sa chair et que son visage se tordait dans une expression d'horreur alors que la vie le quittait petit à petit... Et elle n'avait rien ressentit. Aucun sentiment n'avait traversé la jeune femme alors qu'elle avait ôté la vie à cet homme, pas de colère, ni de haine mais pas de pitié ou de tristesse non plus. Elle s'était même sentie plutôt bien...

À son retour à Hamel, la blonde fut accueillit par son oncle qui l'attendait de pied ferme... Roxanne déglutit discrètement à cette vue, persuadée qu'elle allait se faire passer le savon du siècle. Contre toute attente, Thomas la reçut avec un sourire, fier de ce que sa pupille avait réussit à entreprendre. Quelques jours plus tard, il lui confia une des plus belles pièces de sa collection: une claymore imprégnée d'une lumière d'or la rendant presqu'invisible par moment, consciente de la valeur d'un tel présent elle sortit immédiatement et commença à s’entraîner toute la journée afin de s'habituer au poids de la lame et de la maîtriser au mieux. Dès le lendemain, alors qu'elle prenait son thé comme chaque jour son oncle vint la voir, une enveloppe à la main. Elle la reconnu car c'était la même lettre que la dernière fois, une enveloppe d'un rouge sanguin était estampillée de cire noire représentant le bouton d'une rose.

Elle s'en saisie tandis que son tuteur lâchait la missive comme si elle l'avait brûlé, aucun mot ne fut échangé entre eux, seulement un regard. Un regard qui leur suffisait à tout deux pour se comprendre et dans lequel se lisait toute l'étendue de leur relation et du respect qu'ils se vouaient l'un à l'autre. Lorsqu'elle observa le pli satiné de plus près, elle s'aperçue que -contrairement à la fois précédente- le message n'était pas adressée à Thomas, c'était à elle qu'il était destiné. Son oncle ne lui avait sans doute pas donné cette claymore par hasard parce que dès le lendemain, elle repartait pour Besma...




      Dernière édition par Roxanne Blackwell le Jeu 9 Mai - 4:06, édité 6 fois
      avatar
      NamMisa

      Messages : 4
      Date d'inscription : 07/05/2013

      Fiche de Joueur
      Inscrit aux JdR:

      Voir le profil de l'utilisateur

      Revenir en haut Aller en bas

      Re: Roxanne Blackwell [Validée]

      Message  Invité le Jeu 9 Mai - 18:54

      Salut la folle! On m'a dit que tu voulais te frotter avec les durs! Du coup j'vais prendre le plaisir de te valider du haut de mon grand siège dans mon manoir!

      T'as un sacré caractère et j'ai déjà hâte de voir comment tu vas t'entendre avec les fourmis qui peuple ce fow :3.

      J'imagine aussi un peu les scènes que l'on pourra faire à deux.

      T'es plutôt jolie et tu t'es plutôt bien décrite aussi, mais ne t'inquiète pas, c'est pas comme si j'déclarais que j'voulais violer tout le monde (*tousse fort*).

      Une histoire simple qui amène à des situations amusantes et plus intéressantes, rien à redire, tout est parfait o/.

      Merci de t'être jointe parmi nous.

      Invité
      Invité


      Revenir en haut Aller en bas

      Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


       
      Permission de ce forum:
      Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum